Comment choisir le bon conférencier

Comment choisir le bon conférencier
Par Marc André Morel CSP

Choisir le bon conférencier pour son événement (ou conférencière), qu’il s’agisse d’une réunion de quelques dizaines de personnes, d’une présentation en ligne ou d’un congrès réunissant des centaines de participants en présentiel ou de façon virtuelle, ce n’est pas une tâche facile. Et il n’y a aucun mode d’emploi.

Après deux décennies sur les routes du Québec, du Canada, des États-Unis et d’Europe, des centaines de clients corporatifs et milliers de participants de tous les milieux, je vous propose quelques pistes pour vous guider dans le choix de votre prochain intervenant.

Choisir la bonne catégorie de conférenciers

1. Un conférencier professionnel est une femme ou un homme qui a choisi ce rôle comme métier principal. Ce professionnel peut aussi partager son expertise à travers de la consultation, des formations, du coaching, des articles, blogues, vlogs, livres et ainsi de suite.

Au début des années 2000, de plus en plus de conférenciers appartenant à la catégorie des « célébrités » ont foulé les planches de plusieurs événements. La sous-catégorie la plus commune est sans doute celle des vedettes sportives, qui rapportent au moins une médaille olympique. S’y ajoutent les explorateurs, astronautes, politiciens, journalistes, animateurs, humoristes et comédiens.

Une dernière catégorie, si vous le permettez, réunit tous les récents faussaires. En effet, d’Ottawa à Québec, en passant par Montréal et la France, une vague déferle sur le métier, soit celle du besoin narcissique de se présenter au monde, en n’ayant souvent qu’une histoire personnelle à partager, au discours regrettablement dépourvu de quelconque substance. Choisir le bon conférencier pour son événement

En somme, il s’agit de ceux qui rêvent de devenir conférenciers – ce que je peux comprendre. Dans ce groupe, il y a ceux qui ne sont pas prêts, et ceux qui ne le seront jamais. Dans un scénario ou l’autre, ils ne pouvaient pas avoir la motivation de contribuer à votre bien-être et réussite à cœur, seulement la leur. En bref, choisir le bon conférencier, c’est aussi opter pour un professionnel qui a choisi de faire de ce métier une profession à temps plein et de constamment améliorer son art d’apporter un impact concret et murement réfléchi dans la vie de son auditoire.

Sinon, concernant les deux premières catégories, il s’agit d’un choix éditorial de votre événement. La valeur pédagogique est majoritairement plus grande avec un conférencier professionnel, bien entendu. La question de l’humour est plus présente chez lui aussi. Le travail de recherche effectué pour faire des liens avec votre réalité est aussi plus fort avec un conférencier de carrière.

Bien que la pédagogie n’est pas la force d’une personnalité publique et que la tendance actuelle des employeurs est de transférer leurs activités de formation vers les conférences tout au long de l’année, vous devez considérer le capital sympathie que vous obtiendrez en faisant ce « cadeau » à vos employés et délégués, en invitant un visage connu et reconnu.

Ayez un but précis

Tout d’abord,  plus votre objectif pour la conférence sera clair, plus votre choix final vous conviendra. Non seulement vous serez en mesure de retenir les meilleurs candidats potentiels, ces derniers sauront adapter leur message de façon plus pertinente, en fonction de votre objectif global. Comment choisir le bon conférencier

Cependant, ne pas confondre cet exercice d’alignement sain du message avec le contrôle du discours de votre conférencier par vos directives et réflexes de télégraphier le sens et parfois même, son contenu. Voilà la recette pour une catastrophe assurée. Vous voulez plutôt un expert souple, mais intellectuellement indépendant.

Commencez par le bouche-à-oreille

Vous avez des contacts dans des organisations semblables à la vôtre? Utilisez-les. Que ce soit votre homologue aux ressources humaines de votre club d’affaires ou association, une amie, un membre de votre famille, demandez des références. Poursuivez vos recherches par la suite.

Validez la liste de clients du conférencier

Tous les beaux slogans, logos, profils biographiques et vidéos ne valent rien face à une liste de clients solide! Recherchez un volume d’organisations qui vous rassure, en plus d’avoir la taille et le modèle d’affaires de la vôtre. Rajoutez-y d’innombrables témoignages de participants et vous êtes sur la bonne voie.

Méfiez-vous des vidéos et outils markéting

Si vous sautez l’étape du parcours établi du conférencier et êtes impressionnés par une vidéo promotionnelle captivante, léchée et remplie de tous les trucs stimulant l’émotion, gardez votre sang-froid. Nous avons tous vu des bandes-annonces de films qui nous ont terriblement déçus. Tant mieux si l’emballage est égal au cadeau reçu, c’est la majorité des scénarios. Mais faites vos devoirs.

Ne vous fiez pas au nombre de fans

Surtout avec Facebook, ne jugez pas un conférencier par le nombre d’abonnés à son compte. Il est possible d’acheter des mentions J’aime sur une Page Facebook. De plus, un expert dans le domaine qui vous intéresse n’a pas nécessairement le temps de s’investir pleinement sur les réseaux sociaux.

Les influenceurs ne font que ça. Les célébrités, ça dépend. La plupart des conférenciers intéressants sur la planète font de leur mieux sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas une compétition pour eux. Le nombre de fans n’a pas beaucoup à voir avec ce que vous recherchez.

Exigez des trucs et conseils pratiques

Depuis les années 2010, la demande de la clientèle d’affaires et ses employés pour du contenu concret sont sans équivoque. À moins d’être une célébrité, engagée pour des raisons particulières, votre conférencier doit être en mesure d’offrir des trucs, nourris par des exemples adaptés à votre terminologie, que l’on peut mettre en application sans délai. Demandez-lui des exemples de ce qu’il partage habituellement en conférence, lors de votre appel initial.

CHOISIR un BON conférencier empathique

Pourquoi empathique? Parce que c’est la seule façon pour une personne de réellement servir, plutôt que de se servir. Le conférencier professionnel essaie de comprendre les enjeux que vous vivez comme s’il s’agissait des siens. Lors du premier contact téléphonique – ou via vidéoconférence -, vous serez rapidement en mesure de déterminer si vous avez affaire à une personne distante et rigide, ou de celui ou celle qui est généreux et démontre un réel souci d’adapter sa conférence pour être en phase avec vos préoccupations.

Vérifiez dans quel sentier il/elle marche

L’expression bien connue « Walk the talk » est idéale pour cristalliser le message. Un conférencier professionnel incarne son discours, il/elle est ou fait ce qu’il/elle enseigne. Sans exiger la perfection de quiconque, il y a un minimum à respecter. L’intégrité et l’authenticité se révèlent d’elles-mêmes si vous pratiquez les recommandations partagées depuis le début de cet article.

Optez pour un créateur, pas un répéteur

Quelle organisation a besoin d’investir dans les services d’un conférencier qui ne sait que projeter sur grand écran ce qui apparaît dans les livres ou l’internet? Ils ont d’ailleurs le réflexe d’un amateur, soit de parler à leur écran plutôt qu’à leur public. En somme, vous voulez un éditorialiste, quelqu’un qui a réfléchi à la matière présentée et qui s’en est même fait une opinion. À tout le moins, vous voulez une interprétation des données qui est sentie et orientée vers votre réalité.

Est-ce que ce sera drôle?

Étant tombé dans la marmite de l’humour en présentant mes premiers monologues dès l’adolescence, je ne peux m’imaginer un conférencier professionnel qui ne réussit pas à faire rire. L’humour est sensationnel pour permettre à la tension de relation de baisser et de mettre vos gens en état de réceptivité, d’apprentissage et de rétention supérieurs. Sans compter que j’aurai de meilleures chances d’être accepté plus rapidement par votre groupe. Choisissez un conférencier qui fera rire.

Un/e conférencier/e se distingue par sa « présence »

En visionnant sa vidéo promotionnelle et consultant ses photos prises dans l’action, que se dégage-t-il? Semble-t-il/elle figé/e au centre de la scène? Vous avez suffisamment vu de conférenciers, soit en live, sur TED, Youtube ou autres pour comprendre ce que « présence » veut dire. Plus difficile à expliquer qu’à saisir lorsque nous en sommes témoins, il s’agit de cet indice charismatique, de l’éclat naturel d’un individu qui, dès son apparition, nous indique que nous sommes en compagnie d’un/e pro et que nous sommes heureux d’être présents.

Ses compétences scéniques doivent être jugées par plus qu’un va-et-vient nerveux et irrévérencieux. Le conférencier professionnel sait créer une « conversation » avec son auditoire. Pas seulement demander de lever la main. C’est un « joueur », un véritable acteur qui livre sa matière de manière unique! Et pour cela, il faut du talent, mais surtout de la vraie expérience, du vécu, une « présence ».

Une question de match

Choisir le bon conférencier (ou le meilleur) n’est pas une question de classement, mais plutôt une combinaison des idées évoquées dans cet article avec les objectifs et thèmes de votre rencontre. Le match plus subjectif entre votre groupe et l’essence, la personnalité et les valeurs de votre intervenant sont aussi très importantes.

Bonnes découvertes!

Marc André Morel CSP
Conférencier professionnel certifié bilingue
Formateur agréé du Québec
Développement personnel et professionnel
Auteur de bestsellers
Coach pour conférenciers

m@marcandremorel.com
+1 514 946-6735

 

 

 

 

© 2019 Marc André Morel. Tous droits réservés.

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Je vous lance le défi de partager une gratitude à chaque jour…

Et si vous commenciez maintenant, dans les commentaires ?