Sélectionner une page

Des barrières et des plafonds de verre

Mai 2017, en 26 heures et sans bouteille d’oxygène, “l’ultra-terrestre” Kilian Jornet gravit l’Everest. Deux jours plus tard, il refait l’exploit. À 30 ans, l’alpiniste le plus rapide du monde a « couru » jusqu’au sommet du Mont Blanc en 4 heures 30 minutes. Comment expliquer des standards, qui ont progressivement évolués sur des décennies, être soudainement fracassés ?

Il en est de même pour ces femmes qui ne cessent de briser les plafonds de verre en politique, en entreprise, en société, après des siècles de cloisonnement.

De plus en plus, en contraste avec les vieux sages de race blanche aux crânes dénudés et cheveux blancs, nous sommes témoins du foisonnement de prodiges de plus en plus jeunes contribuant à notre collectivité : Malala Yousafzai et Greta Thunberg, par exemples. Mais aussi d’aînés qui forcent les lois de la longévité, souplesse, vitalité et audace.

Alors, quelle est la clef de tous ceux et celles qui soulèvent les plafonds et repoussent les barrières, de façon presque exponentielle?

Voici quelques pistes observées de mon côté :

1-Être inspiré
Être inspiré c’est recevoir « l’appel », peu importe le défi. Et c’est le porter avec la certitude que nous n’abandonnerons jamais. Savoir au plus profond de vous-même que vous êtes « sur une mission » et que votre quête est devenue le sens de votre vie. Vous vous voyez à la fin, ayant tout accompli.

2-Avoir un/e mentor en qui on a confiance
Pour arriver à cette vision authentique et totale de ses réalisations, il est parfois préférable de s’appuyer sur une personne pour qui nous avons une confiance sans borne, un/e mentor par exemple.

Il est rapporté que, jusqu’à une certaine époque, les sentinelles chargées de surveiller l’arrivée de navires ennemis pour protéger le village, n’arrivaient pas à voir l’horizon passé une certaine distance. C’est lorsque le shaman du village (médecin et sage) – en qui ils portaient une totale confiance – leur indiquait la présence de bateaux passé l’horizon pour lequel ils n’avaient jamais encore été capable de porter leur vision, que les sentinelles ont réussi à voir aussi loin que leur shaman leur montrait. En somme, c’est à travers la confiance que les sentinelles portaient en leur shaman, qu’ils ont pu voir aussi loin que ce dernier.

3-Avoir un modèle incarnant la possibilité
Un peu comme le fameux mille couru en bas de quatre minutes, seuil psychologique fracassé par Roger Barrister en 1954. Jugé absolument inconcevable et impossible pendant des décennies, voire des siècles, aussitôt que le record eût été brisé, les chronos de moins de quatre minutes se sont mis à s’accumuler sans arrêt ! Depuis le tour de piste historique de Barrister, plus de 1400 temps de moins de quatre minutes ont été enregistrés chez les hommes.

4-Profiter de conditions favorables
Kilian Jornet a connu une enfance exceptionnelle, passée avec ses parents, à leur camp dans les montagnes en Espagne. Dû à son « entrainement » naturel, ses muscles et ses poumons se sont développés tel qu’il est : hors norme. Si vous visionnez quelques vidéos le concernant sur les réseaux sociaux, vous constaterez à quel point il est simple, humble et fait de la nature sa raison de vivre.

5-Avoir la passion
Si Elon Musk peut travailler 16 heures par jour, tous les jours, depuis des années, c’est d’abord sa passion qui l’anime. Vous appréciez ses Tesla et vous venez d’être fasciné par sa fusée qui vous prendra pour votre premier vol dans l’espace? Ça ne prend pas que des idées et les meilleurs ingénieurs du monde pour accomplir tout cela. Ça prend du travail. Si vous prenez votre projet par dessous votre bras, ça ne peut pas bien se passer. Pour donner autant de travail à son corps et son esprit, ça prend un projet qui nous « prend » et qui nous amène au bout, pas l’inverse!

“La foi c’est de croire en l’existence d’un immense océan simplement en contemplant un petit ruisseau”. -Proverbe amérindien

Marc André

© 2019 Marc André Morel. Tous droits réservés.

Je vous lance le défi de partager une gratitude à chaque jour…

Et si vous commenciez maintenant, dans les commentaires ?