Sélectionner une page

Je suis: les deux mots les plus puissants

« Je suis ». En deux mots, tout se tient. Tout est là. « Je suis » est la combinaison de mots la plus puissante pour l’espèce humaine.

« Je suis que je suis, tel est mon nom », voilà la phrase que Dieu aurait dite à Moïse, si l’on se fie aux cinq premiers livres de l’Ancien Testament, la Torah. Depuis toujours, l’humain est à la recherche de la Vérité. Socrate y a même consacré et donné sa vie. Quoi de plus précis comme vérité personnelle que : « Je suis que je suis ». C’est le point de départ et le fil d’arrivée en un. Aucun débat, aucune confusion, aucun doute. Vos croyances les plus profondes, dénuées d’hésitations, seront au service de votre vision récurrente.

1-Le rêve

Outre les intentions que l’ont ne peut s’empêcher de ressentir dans nos vies, nous ajouterons nos désirs, nos aspirations, nos visions de nous-mêmes. Voilà nos rêves. Certains se transformeront peut-être en buts. Cependant, sans cette épine magique qu’est « Je suis », ils ne sont que du vent dans nos cœurs et nos esprits.

2-La position

Que votre objectif soit de devenir chef de votre département, avoir une maison de campagne ou trouver l’âme sœur, votre affirmation désignera votre « Je suis », telle que « réalisée » à la fin du cycle, jamais au début ou en cours de route. Votre visualisation débute et se termine à la cible atteinte, un point c’est tout. De là l’importance de bien établir votre position dans le temps et l’espace concernant votre objectif.

Le philosophe, auteur, enseignant et conférencier Neville Goddard fut qualifié de véritable prophète et mystique. Au cours des années 50 et 60, il publia de nombreux ouvrages et enregistrements audio de ses profonds enseignements. Retenons pour l’instant son insistance sur le fait que nous devons visualiser notre vision « à partir de » celle-ci, et non pas d’établir une vision « de » celle-ci. En somme, au lieu de regarder votre tableau de visualisation, entrez dedans! Et voyez-vous depuis celui-ci, vos rêves accomplis.

Voici quelques exemples d’énoncés incarnant le rêve, le but et la position – dans le temps et espace – à partir du fait accompli, et non du moment où l’énoncé fut créé :

  • « Je suis chef de mon département »
  • « Je suis propriétaire d’une maison de campagne »
  • « Je suis accompagné de mon âme sœur »

Tout d’abord, l’affirmation induit que le rêve est réalisé, le but est atteint! On ne lit pas : « J’ai hâte d’être chef de mon unité », ou « Je crois que je vais devenir gérant/e du département », ou « J’aimerais tellement être le patron ». Pourtant, c’est ce qu’on se dit mentalement à répétition, pour une multitude de rêves et d’aspirations.

3-L’état

Avec nos trois exemples, réitérons que nous devons « ressentir » dans toutes les fibres de notre corps ce que nous ressentirons lorsque le but sera atteint. Être imprégné de cette sensation, vibrer à cette fréquence, où l’on rencontre notre âme soeur, devient patron ou signons les contrats de notre première maison de campagne, est ce qui nous fera basculer dans une autre dimension et fera cristalliser notre processus de réalisation.

Votre rêve n’est ni plus ni moins une série d’images. Du moins, il intervient préalablement dans votre cerveau ainsi, suivi d’émotions bien ressenties dans votre corps. Contrairement à ce que l’on croit, votre vision, même répétée à l’aide d’un tableau de visualisation, est bien loin de voir le jour si l’émotion associée à cette vision réalisée n’est pas ressentie dans votre enveloppe. Le corps est le seul réservoir d’émotions que nous avons. De plus, ce dernier est composé de 60% d’eau. Le son et les vibrations voyagent encore mieux sous l’eau, alors, qu’attendons-nous pour s’en servir?

4-La constance

Le tableau de visualisation n’est pas le processus, c’est l’étincelle pour nous rappeler que nous devons nous refermer les yeux afin de s’ouvrir à la nouvelle vision de nous-même. Notre devoir est de re-pénétrer dans le théâtre des buts que nous avons précisés pour nous-même, tel un fait accompli, en résonant de tous les feux des sensations qui nous habiterons lorsque nous manifesterons enfin notre plan de vie.

Finale

L’alchimie du rêve, de la vérité, de la position et de l’état émotif fera de vous la personne la plus puissante que vous n’aurez jamais imaginé. Je vous recommande de questionner tout ce processus à fond, mais surtout, de faire foi de la plus grande qualité sur Terre, la curiosité. Profitez-en pour gardez votre démarche pour vous. Sinon, vous ne rencontrerez que résistance, jugement et mépris.

En attendant, je vous souhaite du fond du cœur de porter quelques-uns de vos rêves les plus mûrs en des énoncés-affirmations qui vous positionneront à l’intérieur de ceux-ci, et non face à ceux-ci. En présumant que vous saurez faire résonner l’émotion du voyage accompli en vous jusqu’à ce que le dernier bourgeon ait vu naître sa fleur, et vous couvrir de joie et de fierté, je vous souhaite une année de belles nouvelles naissances.

© 2019 Marc André Morel. Tous droits réservés.

Alors, par où allez-vous commencer votre réflexion ?