Quatre mots qui minent votre performance et bien-être

Dans cet article, voyez comment ces quatre mots : Toujours, jamais, souvent et parfois, peuvent plomber votre esprit d’équipe et vos performances.

Contradictions et manque de cohérence

Le genre humain ne serait pas la bête fascinante qu’il est si le parfum de ses contradictions n’enduisait pas ses multiples forces individuelles, son caractère et ses ambitions.

Au cœur d’un même argument, voire au sein d’une même phrase, nous réussissons à nous contredire. Que votre pensée soit claire ou non, vos convictions établies, ou non, vos communications avec vos enfants, partenaire de vie, collègues ou employés, vous allez lancer un message qui manquera de cohérence.

Les contradictions sont les plus évidentes à repérer, la plupart du temps. Par exemple, vous cherchez à attirer du personnel – ou des amis – positif au sein de votre équipe et cercle d’influence, mais vous passez votre temps à juger et critiquer.

L’absence de direction claire crée du stress

Peu importe leur nature, ces flous comportementaux et de valeurs vous affectent et déstabilisent votre entourage. Des études ont démontré que le manque de direction contribue à 65% de notre stress. C’est-à-dire de ne pas savoir où l’on va, et pourquoi on y va.

Attention au manque de précision dans vos communications

Plus insidieux que les contradictions aux contrastes parfois flagrants, les quatre mots suivants sont de véritables catastrophes annoncées au niveau de vos performances et esprit d’équipe : Toujours, jamais, souvent, parfois.

Voici des exemples:

«Toujours»

Il est fort probable que je m’attende à la ponctualité de chaque membre de mon groupe en toutes occasions (toujours). Mais voilà qu’Amélie a des retards répétés plusieurs fois par semaine. Je laisse passer, car elle est une jeune maman et elle est productive, malgré que je réitère l’importance de la ponctualité à tous plusieurs fois par année.

«Jamais»

Il est clairement interdit d’apporter de la nourriture à son espace de travail, surtout depuis la métamorphose en espaces ouverts (jamais). Cependant, aujourd’hui nous célébrons le départ à la retraite de Nicole. Nous avons eu droit à son discours et à un morceau de gâteau. Plusieurs l’ont apporté à leur pupitre, contrairement à la règle.

«Souvent» et «parfois», des ennemis du bien-être et de la performance

Si je demande à mon équipe – ou collègue – en mode télétravail d’entrer souvent en contact avec moi, quelle fréquence évoque-t-on exactement? Il s’agit d’un jugement de valeur. Les probabilités que deux individus attribuent la même valeur à cette demande sont très faibles. Il en résulte en une accumulation de conflits, déceptions et ressentiment. Il en va de même pour le terme «parfois».

Le but de cet article est de vous permettre une pause et de réfléchir à certaines de vos communications – au travail comme à la maison – afin d’évaluer si quelques-unes auraient éventuellement besoin de plus de précision. Pas de prendre votre entourage pour des enfants, même si votre équipage peut ressembler à un centre de la petite enfance 😊. Parfois? Souvent? Toujours? Jamais? Vraiment?

Marc André Morel
Conférences en entreprise

Photo: Joshua Hibbert

 

#communication #performance #équipe #leadership

© 2022 Marc André Morel. Tous droits réservés.